A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Éducateur de jeunes enfants

Olivier, 31 ans
Éducateur de jeunes enfants (EJE) en crèche collective

J’aime énormément le côté vivant, le fait d’être au contact de l’Humain. On se renouvelle perpétuellement, on avance, la monotonie n’existe pas.

Quel est le rôle d’un EJE ?
C’est un professionnel de la petite enfance qui au quotidien accompagne l’enfant et permet au travers d’activités diverses son épanouissement et son éveil. Il a également un rôle de coordination, d’observation et de prévention (déceler des problèmes de santé ou de développement).

L’EJE est là pour favoriser la socialisation de l’enfant, le premier vivre ensemble avec les autres.

Ma démarche principale c’est vraiment d’obtenir une cohésion et un esprit de groupe, pour qu’aucun enfant ne se retrouve à l’écart.

Qu’est-ce qui vous a poussé vers ce métier ?
C’est un aboutissement après diverses péripéties dans mon cursus. J’ai travaillé pendant 5 ans comme aide éducateur en école maternelle et élémentaire. C’est cette pratique professionnelle qui m’a incité à sauter le pas et à passer le diplôme d’éducateur.

Un enfant a droit à la même considération quelque soit son origine sociale et culturelle.

Donc j’essaie de favoriser les interactions entre les enfants, mettre en place des activités en fonction de leurs capacités, être dans la proposition et non pas dans la contrainte.

Les hommes ont-ils leur place dans ce métier ?
La mixité est nécessaire car un enfant a besoin à la fois de la référence féminine et de la référence masculine. Le modèle de familles monoparentales se développant, il est important pour les enfants qui n’ont qu’un modèle à la maison, d’avoir un deuxième modèle en milieu collectif.

Pour quelles raisons pensez-vous que les hommes soient si peu représentés dans votre métier ?
L’idée commune selon laquelle c’est la femme qui s’occupe davantage du petit enfant alliée au fait que cette profession soit peu considérée font que les hommes se dirigent peu vers ce métier. C’est un cercle vicieux.

La petite enfance est parfois dénigrée par d’autres corps de métiers qui travaillent avec des adultes ou des ados, on a l’impression qu’il y a une certaine facilité à s’occuper des petits alors que c’est faux. On est dans un espace temps déterminant, dans cette tranche d’âge, il y a davantage de prévention.

J’encourage réellement les hommes aux capacités éducatives à se pencher sérieusement sur ce métier qui est tout aussi passionnant, exigeant, valorisant et enrichissant que celui de professeur des écoles ou éducateur spécialisé, qui demande des compétences autres, complémentaires. La présence d’un homme auprès du petit enfant s’avère tout aussi indispensable, les enjeux sont tout aussi importants voire davantage que lorsqu’on travaille avec des êtres plus âgés. Et plus les hommes iront vers ce métier, plus il sera valorisé, plus la mixité sera vérifiée.

une éducatrice et une jeune enfantL’avis de la direction de la crèche.

Comment s’est passée l’intégration d’Olivier avec l’équipe, les enfants et les parents ?

Olivier est une personne très avenante, conviviale, qui a un caractère très souple.   On apprécie ce côté là d’abord, indépendamment du fait que ce soit un homme ou une femme. Il a été très bien accepté par le personnel, car lui aussi a été à l’écoute des collègues,  ce qui a facilité les échanges.

C’est quelqu’un de très motivé, il propose d’autres activités d’éveil et apporte des nouveautés.
Il s’est fait accepté tout de suite par les enfants, cela a été spontané, des liens se sont créés.
Les parents sont satisfaits, ils demandent ce que leurs enfants ont fait en activité car ceux-ci parlent beaucoup d’Olivier.

Les commentaires sont fermés.